Parce que ici la bisexualité n'est pas tabou ! 01.74.88.14.89 **

Une femme est elle Bi par curiosité ou par envie?

7 Jan , 2016,
samuel
No Comments

Chenli, 21/04/2014 à 11:55

La curiosité est un sentiment plus fort chez la femme

Alors ça c’est faux.

La curiosité n’est pas un sentiment plus fort chez la femme. C’est même plutôt le contraire même si les différences sont de moins en moins perceptibles.

N’importe quel individu est curieux de nature. Les comportements diffèrent selon l’éducation, la religion, les moeurs…

Dans notre société, les jeunes garçons sont éduqués (plus ou moins volontairement) par conformité dans un esprit d’action, de compétition, conquête, dépassement de soi, pour s’épanouir dans les sciences, etc. ce qui passe notamment par une curiosité de découvrir des choses.

A l’inverse, les jeunes filles sont cantonnées à la maison, son sur-protégées, sortent plus tard que les garçons, ont moins de liberté. La curiosité est donc comprimée, contrainte, étouffée.

Cet accès et facilité à être curieux dans la vie quotidienne d’un enfant/adolescent influe aussi sur sa capacité à avoir une curiosité sexuelle. Comme les garçons ont plus de liberté et sont initialement encouragés à expérimenter, ils ont plus couramment des rapports sexuels entre eux que les jeunes filles.

La pornographie, qui étaient aussi plus un truc réservé aux hommes offrait un accès plus aisé et attisait la curiosité sexuelle. Aujourd’hui, c’est de moins en moins vrai et les écarts se sont quasiment effacés.

Passé le cap de l’adolescence, cette curiosité est réprimée chez les hommes par pression sociale. Le pénis, impliquant un rapport de pénétration (bien que tout acte sexuel n’implique par forcément la pénétration) de l’autre est rejeté car il suggère symboliquement une soumission à l’autre. Cet acte est socialement inadapté dans un contexte ou l’homosexualité masculine est considérée comme une faiblesse. De nombreuses insultes ont d’ailleurs des connotions de ce type (pédé, tapette, fiote, etc.).

A l’inverse, l’homosexualité féminine est bien mieux accepté dans notre société. Ainsi, les femmes se sentent plus libre de laisser libre court à leurs désirs de découverte homosexuelle. Il faut néanmoins différencier le contexte de curiosité. Une femme qui souhaite expérimenter les plaisirs lesbien ne sera pas jugée de la même manière si elle le fait étant hétérosexuelle ou bisexuelle, que si c’est dans une optique exclusivement homosexuelle.

C’est donc surtout l’image moins réprobatrice de deux femmes ensemble dans notre société, dans les magazines, la littérature, les films, les séries, les moeurs en général, qui font qu’elles se sentent plus à l’aise d’expérimenter et être curieuses à propos de leurs désirs homosexuels.

Cela n’a rien d’inné ou lié à un sexe hormis la pression sociale exercée qui en résulte.

Source Article from http://www.roomantic.fr/forum/espaces/1/sexualite/9/bisexualite-feminine/24645/une-femme-est-elle-bi-par-curiosite-ou-par-envie/page/1/
Source: Sujets de forum créés dans l’espace du forum Bisexualité féminine sur le site Roomantic